Mons Pascal Etienne s’était rendu chez la victime dans le but d’avoir une relation sexuelle sadomasochiste avec elle