Mons Carlo Di Antonio étudie le recours sur la construction d’une porcherie de 1.800 cochons