Mons

Le congrès se clôturera à la collègiale Sainte-Waudru.

Quelque 250 professeurs de sciences et de géographie seront déjà sur le pied de guerre, juste avant la reprise des cours en secondaire ces 28 et 29 août pour préparer à l'université de Mons leur rentrée ! Objectif : recharger les batteries, mettre à jour les connaissances, partager les bonnes pratiques, découvrir de nouvelles expériences et de nouvelles techniques... Durant ces deux jours, ces enseignants parmi les plus motivés de la Fédération Wallonie-Bruxelles se réuniront à l'UMons pour leur Congrès des Sciences.

Au programme : conférences, ateliers, visites sur le terrain, rencontres avec des experts belges et étrangers, autour du thème de cette édition 2018 : "Mobilisons nos neurones !" Parmi les grands moments, citons la rencontre avec Grégoire Borst. Ce spécialiste des neurosciences, internationalement reconnu, viendra expressément de l'Université de Paris Descartes. Il tentera d'établir un pont entre les avancées les plus récentes dans le domaine des neurosciences et celui de la pédagogie : comment peut-on en effet efficacement enseigner à un enfant si on ne connaît pas comment fonctionne réellement son cerveau ?

Parmi les très nombreux sujets abordés par les congressistes, citons également celui des plastiques dans l'océan. Et pour en parler, quel meilleur interlocuteur que Philippe Dubois, futur recteur de l'UMon et l'un des meilleurs spécialistes au monde des plastiques et surtout des bioplastiques.

Outre les conférence s et ateliers, les participants pourront également s'immerger dans les richesses archéologiques, patrimoniales et culturelles montoises. Les archéologues de Spiennes les accueilleront pour une descente dans les fameuses minières néolithiques, classées au patrimoine de l'UNESCO. Le Congrès des Sciences se clôturera dans un immense laboratoire improbable : la collégiale Sainte-Waudru ! Pour cette occasion exceptionnelle, le tout nouveau pendule de Foucault de l'UMons effectuera sa première sortie dans la nef gothique.