Mons Les premières vignes ont seulement été plantées en 2011 !

Le jury du prestigieux “Concours Mondial de Bruxelles 2018” a attribué deux médailles aux bulles du Domaine du Chant d’Éole, implanté à Quévy-le-Grand. Une médaille d’Or au Chant d’Éole Rosé ainsi qu’une médaille d’argent au Chant d’Éole brut Blanc de blancs ont été décrochées lors de la 25e édition du Concours Mondial qui s’est tenu du 10 au 14 mai 2018 à Beijing en Chine.

Les bulles de la région avaient pourtant de la concurrence. De fait, plus de 9.180 vins de 48 pays producteurs ont concouru pour une distinction. Quelque 330 juges de plus de 50 pays ont goûté à l’aveugle et ont noté les vins. C’est aussi une double victoire pour ce jeune Domaine vu que la cuvée de Rosé est le seul vin belge à recevoir la médaille d’Or à ce concours. Le Chant d’Éole Blanc, quant à lui, a décroché la médaille d’argent.

“Une récompense que nous arborons fièrement et qui reflète le travail de toute une année. Ces médailles sont, une fois encore, la preuve que la Belgique doit être fière de ces vins et de son patrimoine viticole,” a indiqué Hubert Ewbank, l’actionnaire-fondateur. Au total, ce ne sont pas moins de 39 pays qui ont été récompensés lors de cette 25e édition.

Le Concours Mondial de Bruxelles est une référence en matière de compétitions internationales de vins. Il offre aux consommateurs une garantie depuis 28 ans : “distinguer des vins d’une qualité irréprochable, de véritables plaisirs de consommation et de dégustation en provenance des quatre coins du monde. Cette rencontre unique en son genre est connue et reconnue par les professionnels et les consommateurs du monde entier.” Manifestement, le vin élaboré avec passion selon la méthode traditionnelle sur notre territoire régional retient aussi l’attention des professionnels.

Souvenons-nous que c’est seulement en 2010 que la famille Ewbank a décidé avec un champenois Filip Remue de lancer cet ambitieux projet dont les caractéristiques requises (craies sur plusieurs mètres) conviennent parfaitement à la culture de cépages champenois (exposition, léger coteau, pluviométrie). En avril 2011, plus de 10 hectares de vignes à Quévy au pied du parc éolien ont été plantés. Et en mai 2017, ils plantaient à nouveau presque 2,5 hectares.

Aujourd’hui, le Domaine du Chant d’Étole s’étend sur 12,5 hectares qui permettent la production en moyenne de 100.000 bouteilles par an. “D’autres investissements importants sont prévus pour 2018 en termes de plantations et d’infrastructures.” A suivre très prochainement.