Mons

La bretelle aurait dû être ouverte à la circulation... Mais ne l'était pas

Ce mercredi matin, des centaines d’automobilistes se sont retrouvés bien embêtés alors qu’ils circulaient sur le R5 et qu’ils souhaitaient emprunter la bretelle de l’échangeur pour rejoindre la E19-E42 vers Mons. En effet, cette dernière était tout simplement fermée à la circulation et aucun panneau routier n’avait été placé en amont.

Conclusion, une fois à hauteur de la bretelle, ils n’ont eu d’autre choix que d’emprunter la bande de circulation pour rejoindre Saint-Ghislain et y faire demi-tour pour remonter sur l'autoroute dans l'autre sens… Outre le quart d’heure nécessaire pour ce faire, les usagers ont dû affronter les ralentissements et embouteillages provoqués par ce manque évident de signalisation.

Renseignements pris, il s’avère que cette bretelle aurait dû être accessible. La SOFICO procède effectivement au remplacement de lampadaires mais cette opération est normalement réalisée de nuit. « La bretelle doit normalement être rouverte avant les heures de pointe pour justement éviter ce genre de situation », insiste Éloïse Winandy, porte-parole. « Il y a eu une erreur, un cafouillage au niveau de l’entreprise chargée des travaux. »

Des pénalités seront dès lors adressées à celle-ci. De nouveaux lampadaires doivent être remplacés la semaine prochaine… Espérons ne pas revivre le capharnaüm de ce mercredi.