Mons Un nouveau coin relax près de la scène tribord et un espace VIP agrandi

Pour cette septième édition, les organisateurs du Ronquières Festival ont poussé les murs. Un nouvel espace d’un peu moins d’un hectare voit ainsi le jour, sur le côté de la scène tribord.

Légèrement surélevé, ce petit bout de terrain offre une vue imprenable sur la scène. L’herbe y est encore verte. Un bar à cocktails y sera dressé. Quelques nouveaux foodtrucks viendront également y prendre place. Vous l’aurez compris, ce sera l’endroit idéal pour profiter de la moitié des concerts dans une ambiance relax.

"J’appelle ça l’espace VIP de tous les festivaliers", commente Jean-François Guillin, l’un des organisateurs. "Mais il ne faut pas de bracelet VIP pour y accéder. C’est un nouvel endroit que nous avons créé pour tout le monde. D’ailleurs, si nous gagnons près d’un hectare supplémentaire, la capacité d’accueil n’a pas été augmentée. C’est vraiment du bonus pour les festivaliers."

Ils seront quelque 40.000 à investir le site du Plan incliné ce week-end. Le samedi affiche déjà sold-out. Les tickets 2 jours sont en passe de l’être et les dernières places du dimanche devraient s’envoler d’ici la fin de la semaine.

Si un nouvel espace VIP ouvert à tous est sorti de terre, l’ancien est toujours en place à l’ombre du Plan incliné pour ceux qui auront payé un supplément. Cette année, cet espace VIP et ses terrasses offrant vue plongeante sur les deux scènes sont même agrandis. Merci la tutelle wallonne qui a prévu des travaux sur le Plan incliné.

En effet, jusqu’à la dernière minute, les organisateurs du festival n’étaient pas certains de pouvoir disposer le bar central sous le plan incliné, comme les années précédentes. Ils avaient donc décidé de disposer les bars autrement quand le SPW a finalement donné son feu vert. La voie était libre et les bars ailleurs. L’option la plus sympa ? Agrandir l’espace VIP et y aménager un nouveau coin chill. Sans chercher à refourguer des tickets supplémentaires pour autant. Que du bonus pour les festivaliers. C’est l’esprit Ronquières.