Mons

Osons! rassemble le CDH, Ecolo, le MR, ACI et des membres de la société civile

Il y a un peu plus d'un an, les membres du cartel de l'opposition à Saint-Ghislain présentaient leur nouveau projet, Osons!, en vue des élections communales du mois d'octobre. Ce vendredi, ce sont les candidats qui ont été présentés à la presse. 14 d'entre eux font déjà partie du paysage politique puisqu'ils sont mandataires ou se sont déjà présentés sur une liste. Les 13 autres font leurs premiers pas dans le milieu.

« Le mouvement Osons! est un mouvement citoyen rassemblant des personnes soucieuses de s'impliquer dans la commune de Saint-Ghislain, pour une gestion qui aille au-delà des couleurs partisanes et s'axe entièrement autour du citoyen », rappelle Pascal Baurain, tête de liste. La place laissée aux candidats issus de la société civile est importante puisqu'ils sont 14 à ne pas être politiquement étiquetés.

Aujourd'hui, le groupe ne cache pas ses ambitions face au parti socialiste, qui sera emmené par l'actuel bourgmestre, Daniel Olivier. « L'alternative que nous proposons se développe autour de quatre axes d'une importance capitale et que nous nous engageons à appliquer », insiste encore Pascal Baurain.

Il sera donc question de transparence (fournir les données nécessaires aux citoyens et aux représentants politiques pour se faire une opinion constructive et effectuer un travail de qualité), de communication (informer de ce qu'il se passe dans la commune et écouter le citoyen), d'accessibilité (des services, des élus et mandataires, des bâtiments et des organes publics) et de gestion responsable (gestion rationnelle, responsable, réfléchie, visionnaire).

« En plus de ces engagements, notre mouvement trouve son essence dans le souhait de recentrer la démocratie locale autour du citoyen en la rendant beaucoup plus participative et en impliquant les citoyens dans les décisions à prendre quant à leur commune. » Osons! plaide notamment pour une meilleure communication autour de la possibilité de recourir aux interpellations citoyennes et pour la mise en place de budgets participatifs.

La liste compte donc 27 candidats pour une moyenne d'âge de 45 ans. 26 sont déjà connus, seule une place pour une citoyenne non-politisée est encore vacante. Laurent Drousie poussera la liste tandis que Marie-Christine Corona et Guy Leloux figurent respectivement à la 26e et 25e place. Pascal Baurain (tête de liste) sera suivi par Lise Lefèbvre (2e place) et Michel Doyen (3e place).