Mons

Un "escalier des possibles" a été construit à base de canettes

En début d'année, en mars plus précisément, le lycée Charles Plisnier de Saint-Ghislain répondait à un appel à projets lancé par la Région wallonne dans le cadre de l'aménagement d'espaces intérieurs et décrochait une enveloppe de 2000 euros. Grâce à ce financement, élèves et enseignants ont mené à bien leur projet, baptisé « Yes, I did it ! ».

Pour le rendre concret, les élèves avaient eu l'occasion de rencontrer Alfredo Longo, l'artiste montois notamment à l'origine du coeur de canettes installé sur le rond-point d'Havré, et de s'inspirer de ses œuvres. « Il était venu rencontrer nos élèves en décembre 2017 et avait suscité un certain engouement », nous précisait le directeur de l'établissement alors que le projet allait seulement débuter.

Neuf mois plus tard, ce sont 7500 canettes qui ont été collectées, compactées et donc recyclées de manière originale pour construire un escalier pour le moins original. « Le projet consiste en la création d'un escalier des possibles. Sur la première marche se trouve un personnage qui se dit qu'il n'y arrivera jamais. À force de courage et de persévérance, il atteint la dernière marche et peut se dire qu'il a finalement réussi. »

Disposée dans le hall de l'établissement scolaire, l'oeuvre a surtout pour objectif de sensibiliser tout un chacun à la problématique de la pollution, du recyclage et de l'environnement.

© DR