Mons

Les commerçants espèrent attirer beaucoup de monde ce week-end

Ces vendredi 3 et samedi 4 août, la braderie s’installera dans le centre-ville de Saint-Ghislain. Si ces dernières années, l’événement s’était essoufflé et n’attirait plus grand monde, c’est avec beaucoup de dynamisme et une volonté de renouveau que les commerçants se sont impliqués dans cette organisation 2018.

« J’ai repris l’organisation de la braderie il y a quatre semaines, un peu au pied levé… Le comité n’était plus très actif, nous avons donc recréé une association de commerçants dont j’ai pris la présidence », explique Lory Goavec, gérante du magasin « Alternative ». « Nous sommes tous commerçants et ils seraient dommage que chacun reste dans son coin alors qu'il est possible de faire de belles choses ensemble. »

En quelques semaines seulement, la commerçante semble avoir convaincu ses pairs de s’investir dans le projet. « Ces dernières années, ils étaient nombreux à ne plus participer. Quant aux ambulants, ils étaient à peine quelques-uns. Cette année, la quasi-totalité des commerces de la rue Grande et de la rue d’Ath seront ouverts et nous avons eu la confirmation de participation de nombreux ambulants. »

Parallèlement à ces (anciens) habitués, une quarantaine de créateurs et des artisans seront également de la partie. « Nous proposerons des animations, des ateliers, des démonstrations dont certaines autour du recyclage. C’est quelque chose que nous souhaiterions développer davantage dans les années à venir ; avoir un carnet de créateurs est un plus et donne une autre dimension à une braderie traditionnelle. »

Certains sont originaires de Saint-Ghislain, d’autres sillonnent le monde pour exposer leurs talents. Nul doute que les chalands devraient trouver leur bonheur au détour d’une allée.