Mons

C'est ce mardi que se clôture la 69e édition du championnat

Véritable fief du jeu de balle, Sirault accueillait une nouvelle fois le championnat de balle pelote. C’est ce mardi que la 69e édition du grand prix Maurice de Sirault se clôture. Pour l’occasion, l’organisation a innové.

“Nous recevons les équipes de Thieulain, nos amis français de Maubeuge et les Frisons (Pays-Bas). C’est la première fois dans un championnat que trois hymnes seront joués”, souligne Jacky Genbauffe. “C’est quelque chose à laquelle j’avais déjà pensé l’an dernier mais cela n’avait pas été possible. Cette année, j’avais les bons contacts pour mettre cela sur pied.” Preuve que la balle pelote attire encore, ce sont entre 150 et 200 personnes qui ont assisté aux éliminatoires et quelque 200 personnes qui ont assisté aux affrontements impliquant l’équipe siraultoise. Pour ce dernier jour de matches, l’organisation espère accueillir 1500 personnes.

“La balle pelote n’est pas un sport oublié mais il n’attire pas énormément de jeunes. Les anciens joueurs ne sont malheureusement pas remplacés… Je ne suis pas nostalgique de mon époque mais aujourd’hui, j’ai tout de même l’impression que beaucoup préfèrent rester derrière un ordinateur ou une console de jeux.” Qu’à cela ne tienne, quelques irréductibles continuent à faire vivre et à partager leur passion. L’an prochain, pour la 70e édition, l’organisation pourrait bien mettre les petits plats dans les grands. Histoire d’attirer plus de spectateurs et, pourquoi pas, de susciter de nouvelles vocations.