Mons Le nombre d’espaces d’accueil pour les camps est bien inférieur à la demande