Mons

Binche attendait le subside depuis deux ans et demi pour lancer les travaux

La dentelle est un art qui requiert de la patience. La politique aussi. Après deux ans et demi d'attente, la Ville de Binche va finalement obtenir son subside pour la création du Centre d'interprétation de la dentelle. Le ministre wallon du Patrimoine, René Collin, va ainsi accorder une enveloppe de 202.800 € à la Cité du Gille.

Le centre de la dentelle sera donc construit au rez-de-chaussée et au premier étage de deux petits bâtiments de la rue St-Moustier, à proximité immédiate du Musée international du Carnaval et du Masque. La Ville va par ailleurs construire deux logements au 2e étage du même bâtiment. Projet pour lequel la Région Wallonne avait déjà octroyé 448.776,90 € en 2015 dans la cadre d’un projet de rénovation urbain.

« L’octroi de ce subside constitue une belle reconnaissance pour notre tradition dentellière, car il permettra de mettre en valeur ce patrimoine local qu’est la dentelle à travers la production directe sur site, l’accueil de touristes et de groupes et enfin la création d’un espace d’exposition et de vente », indique le bourgmestre Laurent Devin. « Il constitue aussi un magnifique tremplin pour permettre aux futures générations de reprendre le flambeau. »

Pour rappel, la dentelle de Binche est unique en son genre avec un point de type « fond de neige » qui se travaille avec un fil de taille très fine et qui ne se coupe pas.