Mons Le boxeur du club de Baudour continue son incroyable début de carrière professionnelle

23 ans, deux saisons professionnelles, six combats et six victoires dont quatre par K.-O. Les débuts de Pierino Paglierino (catégorie poids mi-moyens, -66 kg) sont tout simplement parfaits. Passé pro en 2016, le jeune boxeur tertrois marche actuellement sur l’eau. "J’admets que je ne m’attendais vraiment pas à réussir ça. J’ai pris combat par combat et puis j’en suis arrivé là ", sourit-il.

Déjà lorsqu’il boxait en amateur, Pierino n’avait quasiment pas connu la défaite (20 victoires en 26 combats). La clef du succès semble en partie résider dans la préparation. "Pour un combat, je me prépare toujours très longtemps à l’avance. Mon prochain n’est que le 27 octobre mais j’ai commencé ma préparation dès ce lundi."

Le boxeur du Fortunato Boxing Club Baudour fait toujours preuve de beaucoup de patience pour être prêt le jour J. "C’est difficile d’être au top durant plusieurs mois de préparation. C’est pour ça qu’il faut commencer bien à l’avance. On peut se permettre d’avoir un jour ou deux plus légers contrairement à quelqu’un qui se prépare à la dernière minute."

Pour cela, le jeune homme s’entraîne seul, avec son coach, mais aussi avec le boxeur montois Elias El Hadj Messaoud. "Il vient aussi de passer pro. Nous avons commencé plus ou moins en même temps. C’est mon ami de boxe et c’est aussi mon partenaire d’entraînement parce que nous sommes à un poids équivalent et nous avons presque le même âge. Ça nous aide mutuellement d’être à deux."

À côté des séances intensives avec son ami Elias et son coach Lillo Fortunato, le Tertrois fait appel aux services de Michel Villacorta, un coach mental. "C’est indispensable pour moi parce que je suis fort stressé avant les combats. J’ai besoin de ça pour me donner de la confiance et me booster."

Aidé par ses coachs et son partenaire d’entraînement, Pierino Paglierino se concentre désormais uniquement sur la date du 26 octobre (voir ci-contre). "Ce combat pourrait être un tournant dans ma carrière. Si ça se passe bien, je vais ensuite viser un titre national. Et pour la suite de ma carrière, ce sera un combat à la fois."

Gala à domicile le 26 octobre

Le 19 mai dernier, Pierino Paglierini prenait part à son premier combat en six rounds de trois minutes. Le tout devant plusieurs milliers de personnes lors de la Boxing night du Spiroudôme de Charleroi. À la clef : une sixième victoire professionnelle face au Serbe Zeljko Kovacevic.

Le prochain combat du Tertrois arrivera dans quatre mois. Le 27 octobre, son club organise son traditionnel gala. "Le combat s’annonce déjà alléchant", assure-t-il. "Normalement, j’aurais un adversaire du top européen. Je ne sais pas encore qui mais ça devrait être un grand boxeur."

Pierino en profite pour lancer un appel aux sponsors pour ce gala mais aussi pour lui-même. "En Belgique, la boxe manque de moyens financiers. De nouveaux sponsors pourraient m’aider à davantage me préparer et à avoir du nouveau matériel."

En 5 dates

Pierino Paglierini 23 ans/ -66 kg/ Fortunato Boxing Club Baudour en 5 dates

1999 Âgé de 5 ans, Pierino débute le karaté.

2009 Dix ans plus tard, il arrête le karaté et se met à la boxe anglaise.

2011 Il participe à son premier combat amateur.

2016 Après cinq années et vingt-six combats amateurs, il passe professionnel.

2018 Il est toujours invaincu après six combats professionnels.