Mons L’Afsca a procédé au contrôle des denrées mais les choses ont dégénéré