Mons

L’organisation se bat depuis 1915 pour embellir le quotidien des enfants les moins chanceux. Aujourd’hui, l’organisation internationale compte 8.600 clubs dont celui de Mons-Borinage, mis sur pied il y a 40 ans.

Forte de bientôt 30 membres, Kiwanis Mons-Borinage remplit bien des rôles. "Notre objectif est de se mettre, de manière désintéressée, au service de personnes moins nanties et plus particulièrement des enfants", explique le président du club borain, Charles Dangreau. Et ce n’est pas un hasard si la règle d’or de la structure est Fais à autrui ce que tu voudrais qu’il te fasse.

Pour arriver à atteindre son objectif principal, l’association locale a besoin de volontaires. "Nous travaillons uniquement par le biais du bénévolat. Nous demandons à nos membres uniquement du temps pour dégager des fonds. Nous sommes tous bénévoles. M ême la plus petite aide est la bienvenue. Nous sommes un bras levier qui doit s’appuyer sur toutes les bonnes volontés extérieures."

Pour cela, tout au long de l’année, les bénévoles organisent des activités en vue de collecter de l’argent destiné à leurs actions sociales. "Tous les ans, nous sommes présents dans un chalet sur la Grand-Place pour Mons Cœur en Neige. Nos membres y assurent une permanence où nous vendons divers produits." Depuis 14 ans, un gala de fin d’année est également organisé au Théâtre royal de Mons.

La dernière grande action se déroulera ce dimanche dans les locaux de l’institut provincial Jean d’Avesnes à l’occasion de la 16e rencontre entomologique. "Il s’agit d’une bourse-exposition internationale de l’insecte et de l’arachnide." Entre 500 et 600 visiteurs sont attendus pour ce rendez-vous qui réunit des exposants venus d’Allemagne ou encore de la République tchèque.

Depuis la création du club de Mons-Borinage, plus de 270000€ ont été redistribués. En 2014, le budget avoisine les 17000€. Une quarantaine d’associations régionales bénéficient ainsi d’une aide. "Nous donnons à ceux qui ne reçoivent aucune autre aide. Ils viennent vers nous avec un projet, nous l’analysons et décidons ou non de le financer."

Cette année encore, Kiwanis Mons-Borinage a permis à des dizaines d’enfants de partir en classe de neige, à la mer ou d’accéder à des études supérieures.