Mons Patricia Laurent mènera seule ce mouvement déjà présent à Boussu et à Dour.

A côté de la liste PS du bourgmestre Eric Thiébaut et de la liste Osons Changer de Caroline Horgnies, les Hensitois voient débarquer une troisième liste pour les élections communales du 14 octobre. Mais cette liste sera particulière. Patricia Laurent, qui travaille au Forem depuis 30 ans, se lance toute seule dans l'aventure sous la bannière d'Agora, un mouvement déjà présent du côté de Boussu et de Dour. "Je reprends la même ligne qu'eux mais en adaptant évidemment à la commune de Hensies qui a ses propres spécificités. Tout le monde est d'ailleurs invité à proposer ses idées même sans être membre du mouvement. Ces propositions sont ensuite discutées pour approbation entre les membres du mouvement."

Agora est en réalité une association libre de citoyens s’interrogeant "sur la démocratie directe, la Citoyenneté souveraine, sur la dégradation de notre environnement, sur la lutte contre la corruption, sur la bonne utilisation des fonds publics." Ce sont ces phénomènes qui ont motivé cette mère célibataire de 49 ans à lancer sa propre liste, sans autre candidat. "Je constate qu'il y a pas mal de problèmes à Hensies. Beaucoup de gens ne croient plus en la politique et ne veulent même plus voter. Il faut conscientiser les gens que ce n'est plus possible d'avancer comme cela. Le fait de me présenter seule est un choix personnel."

De tendance plutôt de gauche, Patricia Laurent se lance dans une mission qui se veut totalement interactive. "Notre objectif est de rendre la parole aux Citoyens en les invitant lors de nos activités. Par cela, Agora se veut  être un groupe de réflexion de citoyens amenés à s’interroger sur les méfaits de notre société moderne et de trouver des moyens d’y remédier. Nous organisons d'ailleurs une réunion citoyenne à brasserie le Verre y Table (Hornu) ce dimanche 16 septembre", conclut-elle.

© DR