Mons

Elle est l’œuvre du collectif des cyclistes gonflés à bloc

Cet été, les cyclistes gonflés à bloc sont remontés sur leur bicyclette ! Ils sortent la saison 2 des “blagues des petits farceurs”. Cette fois, ils s’essaient à la vidéo pour faire passer leur message. Le numéro zéro de la websérie “les aventures de Vivi et Réré” sera disponible, gratuitement, le 25 août.

Pour rappel, ce collectif est un groupe de défense du vélo créé il y a dix mois. Ses membres sont motivés par un immense ras-le-bol face à “l’auto-immobilité dans laquelle leur ville s’enfonce chaque jour un peu plus.” Ils disent en avoir “marre des mesurettes dérisoires prises pour le vélo, alors que la ville de Mons et la Région wallonne ouvrent tout grand leur porte-monnaie pour l’automobile.” En bref, avec beaucoup d’humour noir, ils dénoncent les absurdités de mobilité qu’ils rencontrent en parcourant à vélo les voiries de la cité du Doudou.

Revenons à cette websérie baptisée “les aventures de Vivi et Réré”. “Ce feuilleton, entièrement réalisé à la main par les Cyclistes gonflés, mettra en scène deux personnages récurrents, Vivi à savoir la ville de Mons et Réré à savoir la Région wallonne, dont les bouffonneries permettront de mettre en lumière la situation consternante des cyclistes à Mons”, explique le collectif qui décide de passer à vitesse supérieure. “Les différents épisodes, d’une durée de 1 à 2 minutes, seront diffusés sur les réseaux sociaux et sur Youtube, à un rythme plus ou moins mensuel. Ils constituent en quelque sorte le prolongement de la saison 1 des “Blagues des petits farceurs”.

Le premier épisode, intitulé “Vivi et Réré jette l’argent par les fenêtres”, sera consacré à la construction du parking de la place Nervienne. Précisons que ce parking en est toujours au stade de projet. Des études sont en cours quant aux modalités. Selon le collectif, “outre les données de fond vérifiées à bonne source, le principal ingrédient de cette vidéo est un humour montois, cycliste et gonflé”.

En pleine campagne électorale communale, ces nouvelles vidéos ne manqueront pas de faire grincer quelques dents.