Mons Il s’agit de la première initiative développée en Hainaut

C’est à Dour que cela se passe, sur un site aujourd’hui incontournable en Hainaut, en Wallonie et même en Belgique. Depuis quelques jours, le site du Belvédère se retrouve au cœur d’un projet pédagogique sur le thème de l’eau. L’idée est de former les premiers jeunes "hydro-citoyens" responsables. Dans un premier temps, ce sont tous les élèves dourois qui y passeront. L’initiative sera ensuite ouverte aux élèves des villes et communes, voisines ou non de Dour.

C’est dans le bâtiment jouxtant le parc du Belvédère que le parcours au fil de l’eau s’élabore. L’ASBL "Classdeau" y a pris ses quartiers afin de permettre aux écoliers de participer à des activités pédagogiques d’éveil et d’initiation aux sciences sur le site. Les élèves de 2e année primaire de l’école communale d’Élouges sont les premiers à rejoindre les bancs de ces classes d’eau.

Au programme , l’or bleu sous toutes ses coutures : son cycle dans la nature, ses états, la rareté de l’eau douce, sa potabilisation, l’organisation de l’épuration des eaux usées, les enjeux d’approvisionnement, la préservation des ressources actuelles… Deux animateurs chevronnés dont un Dourois sont en charge des classes d’eau qui s’étalent sur deux journées.

À n’en pas douter, il ne s’agit pas de deux journées d’excursion. "Nous sommes un centre de formation, nous dispensons aux élèves du primaire, la matière scolaire basée sur les socles de compétences de la communauté française", précise Nathalie Demolin, coordinatrice de l’ASBL. Développer le savoir, le savoir-faire et surtout le savoir-être sont les objectifs de cette pédagogie où l’enfant n’est plus seulement actif mais aussi acteur de son apprentissage.

D’ailleurs, les élèves qui participeront à ce projet durant leur scolarité compléteront "un carnet de notes" tout au long des cinq années de formation. À terme, soit en fin de 6e primaire, ces élèves obtiendront un diplôme d’hydro-citoyen responsable et seront, telle est l’ambition, de véritables ambassadeurs de l’eau.