Mons Hyperactif dans l’associatif montois, le trentenaire boucle la liste des Verts pour octobre 2018

Chez les Ecolos aussi, il a fallu patienter pour connaître l’ensemble des 45 candidats qui se présenteront au scrutin d’octobre. Le dernier candidat nous a été dévoilé ce mercredi : il s’agit de Vincent Crépin, 34 ans, enseignant (directeur d’école fondamentale) et habitant du centre-ville. La 8e place était laissée vacante jusqu’alors pour une raison bien particulière. En effet, le candidat Vert est le président de l’ASBL des Feux de la Saint-Jean, qui se déroulait le week-end dernier.

Et chez les Verts, on n’a pas envie de “tout mélanger”. “Je ne voudrais pas qu’on puisse assimiler les feux de la Saint-Jean à un événement politique,” précise d’emblée le candidat en position stratégique à la 8e place sur la liste. “Les Feux appartiennent aux Montois et sont organisés par le milieu associatif. Ce n’est donc pas le président qui se présente aux élections mais le Montois engagé.” 44 candidats étaient en effet dévoilés la semaine dernière mais pas Vincent Crépin.

En octobre, il s’agira de sa première participation à une élection communale. “J’ai longtemps hésité,” reconnaît-il. “La politique n’est pas un milieu que je porte particulièrement dans mon cœur. Quand je vois la tournure de cette pré-campagne devenue une sorte de télé réalité, je devais me mouiller aussi. Clairement, ce n’est pas ce que je veux pour ma ville, ni comme élus.” Cet hyperactif est un passionné, fan de sa ville et de son patrimoine. D’ailleurs, depuis l’âge de 16 ans, il est impliqué de près ou de loin dans l’associatif via notamment les mouvements de jeunesse.

Ses thèmes de prédilection chez les Verts sont l’enseignement (déformation professionnelle oblige), l’associatif et notamment la création d’une charte associative, le patrimoine et la gouvernance. “Je pense que nous sommes à un tournant. Notre système actuel a montré ses limites. Le programme d’Ecolo et les nouveaux modes de gouvernance qui sont portés sont assez à la pointe en la matière. Il y a pas mal de défis à relever pour vivre notre ville autrement. Et puis, j’ai trouvé un vrai projet d’équipe, ce que je n’ai pas ressenti ailleurs.”

Pour rappel, 60 % des candidats Ecolos sont pour la première fois sur une liste électorale. Ils sont âgés de 22 à 86 ans, dont un tiers est âgé de moins de 35 ans. 12 des 20 premiers candidats se lancent dans leur première campagne électorale. Le slogan de campagne est “Ecolo, les Montois sont là,” en référence au logo utilisé par la ville de Mons dans le cadre de Mons 2015, capitale européenne de la culture. On notera dans la liste des candidats issus de la société civile et principalement de l’associatif.