Mons Ils sont âgés d’à peine 18 ans et semaient déjà la terreur en milieu urbain