Namur-Luxembourg Sa mission? A ssurer une proximité entre les clubs de la province de Luxembourg et l’ACFF.

Depuis peu, Abdel El Abar est le coordinateur provincial pour le Luxembourg. Liégeois d’origine, ce joueur charismatique était arrivé à Virton en 1995. "Au départ, j’avais signé pour un an et je suis resté huit ans dans ce club" , rappelle-t-il. "Cela fait maintenant plus de vingt ans que je vis dans la région et je remercie encore les Luxembourgeois pour leur formidable accueil."

Après une très belle carrière comme joueur, Abdel El Abar s’est lancé dans le coaching et s’est retrouvé à la tête de plusieurs équipes premières masculines. Abdel El Abar, c’est une véritable personnalité du football luxembourgeois. Un gentleman. Un garçon parfois trop gentil, ce qui lui a valu des expériences pas toujours réussies avec les seniors. "Il y a trois ans, Luc Hatert m’a proposé de rejoindre le projet U10-U11 de l’ACFF. Il s’agit d’entraînements techniques donnés à des jeunes qui ont entre 9 et 10 ans. Ces séances se déroulent les lundis et c’est une formule qui me plaît beaucoup. On y voit des gamins super motivés, déçus quand l’entraînement est terminé et impatients d’être la semaine suivante. Il faut reconnaître que ça change des équipes seniors et que ça réconcilie avec le foot."

En juin, Luc Hatert a quitté l’ACFF. Le poste de coordinateur provincial était donc vacant. "La Fédé était intéressée par mon profil et m’a proposé le challenge. Je découvre actuellement la fonction. Je remercie le manager régional Guy Van Binst qui m’aide beaucoup, ainsi que le coordinateur liégeois Serge Gehoulet qui me parraine."

La mission principale de l’ancien Virtonais, c’est d’assurer une proximité optimale entre les clubs de la province de Luxembourg et l’ACFF. "Je suis un acteur de proximité. Je suis là pour aider les clubs. La volonté de l’ACFF, c’est vraiment d’aller vers eux. L’ACFF veut décentraliser le soutien technique qu’elle peut apporter aux clubs. Certains entraîneurs sont des papas qui n’ont pas le temps de se former. Nous voulons les aider en leur apportant des techniques."


Contact: abdel.elabar@acff.be