Namur-Luxembourg

Dimanche, La Roche accueillait la 34ème journée des Confréries Gastronomiques de Wallonie et Bruxelles. 

Une centaine d’entre elles s’étaient déplacées pour défendre leur terroir à travers des spécialités culinaires préparées selon des recettes ancestrales. Jamais l’événement, organisé chaque année dans une province différente, n’avait attiré autant de confréries participantes. 

Entre 5.000 et 10.000 visiteurs – selon les premières estimations – sont allés à leur rencontre pour déguster les quelque 150 produits proposés au grès des stands dressés sur le Quai de l’Ourthe, parmi lesquels ont retrouvait notamment la Trappiste de Rochefort, le Matoufé de Marche, le Maitrank d’Arlon, sans oublier la Crass’ Djotte d’Houffalize et le Purnalet de La Roche, dont les confréries assuraient l’organisation des festivités. 

Soit un large éventail de bières, liqueurs, vins, fromages, salaisons, pâtés, escargots, tartes, choux, et autres plats préparés représentatifs de la gastronomie wallonne et bruxelloise. Point d’orgue de la journée : 450 personnes issues des différentes confréries ont arpenté les rues de la ville en habit de cérémonie pour un défilé haut en couleurs.