Namur-Luxembourg Après près d’une semaine de grève, les travailleurs reprendront le travail dès jeudi matin.

Depuis jeudi, la trentaine d’ouvriers qui composent l’équipe de la carrière calcaire Sagrex, située à Beez était en grève, en raison d’un climat devenu insupportable avec la direction. L’échec de négociations relatives à des demandes des travailleurs avait fini de convaincre les ouvriers d’arrêter le travail. Si au début, la direction n’était pas du prompt à changer de position, elle est finalement parvenue à un accord mercredi.

Des premières discussions ont eu lieu mardi en fin d’après-midi avec les syndicats suite auxquelles, une assemblée générale du personnel a été organisée mercredi matin. En début d’après-midi, la direction a soumis un accord qui répondait aux attentes des travailleurs. Une hausse immédiate des chèques-repas, une amélioration de l’assurance-hospitalisation ainsi que la garantie d’un retour à un climat positif font notamment partie de l’accord.

Après près d’une semaine de grève, la carrière reprendra le cours normal de ses activités dès jeudi matin.