Namur-Luxembourg

Souvenez-vous : Céline Bouzezga s’était présentée à l’émission Starter (RTBF) il y a quelques mois, mais n’était pas arrivée en finale. Cela ne l’a pas empêchée de mener à bien ce projet sur lequel elle travaille depuis près de deux ans. "J’étais institutrice primaire quand je me suis mis à suivre des cours du soir en boulangerie-pâtisserie et chocolaterie-confiserie", raconte la jeune maman. Une fois accrochée, elle n’a pas lâché le chocolat et jamais repris le chemin de l’école.

C’est ainsi que le week-end dernier, Les contes des fèves faisaient leur première sortie à la fête de la bière qui se tenait au Grognon. "Dès que je me suis mise à travailler le chocolat, c’était la file devant la camionnette", se réjouit la jeune femme qui en tire déjà une leçon. "J’installerai des bancs pour que les enfants puissent mieux voir."

Ce week-end , c’est à la foire artisanale de Laforêt que la jeune femme vous propose de découvrir sa chocolaterie mobile. Concrètement, le visiteur peut voir Céline fabriquer ses pralines, orangettes et délices chocolatés dans sa camionnette qui ne ressemble à aucune autre. À gauche, la boutique propose des truffes, sucettes, pralines (dont certaines fabriquées sur mesure pour les intolérances alimentaires) et autres spécialités artisanales et éthiques en cornet.

De l’autre, on découvre à travers une large paroi vitrée l’atelier de Céline. Un véhicule fabriqué sur mesure qui a mis quinze semaines à arriver et constitue un solide investissement. "Il a fallu 72.000 euros auxquels il faut ajouter une machine à 20.000 euros ainsi que le petit matériel." Le budget, Céline l’a trouvé auprès d’investisseurs privés - "de la famille et des amis, mais aussi des étrangers séduits par le projet" - mais aussi une bourse à la préactivité et un leasing. Avec l’aide du BEP, elle espère décrocher une bourse à l’investissement pour ouvrir un atelier fixe chez elle à Gesves. Si vous n’avez pas l’occasion d’aller à Laforêt ce samedi et ce dimanche, Céline vous fixe rendez-vous lors d’événements attirant la foule, mais aussi le vendredi de 17 h à 20 h au marché du terroir de La Plante et bientôt sur la place de Gesves.