Namur-Luxembourg Le Dinantais Michaël Brandenbourg s’est imposé dans le cross qui a lancé la saison.

Après neuf années passées au RFCL, Michaël Brandenbourg a décidé de revenir au club qui l’a vu naître et pour lequel il a déjà couru de 1999 à 2008. Pour son retour, il s’est imposé de bien belle manière ce week-end lors du cross de Ciney en ouverture de la saison.

"J’ai déjà gagné ce cross plusieurs fois, la dernière victoire était en 2014. Je connais bien le parcours et je vais parfois m’entraîner dans les parages. Normalement, je ne devais pas y participer mais j’avais demandé à mon coach si je pouvais plutôt que de faire une séance d’intervalles la veille au soir." Durant la course, Michaël Brandenbourg est resté aux côtés d’un autre coureur de l’Arch, Florian Howet.

"J’ai vu qu’il avait quelques difficultés et j’ai voulu l’aider à réintégrer le groupe qu’on formait au départ. Quand on est rentré, lui a accéléré à deux tours de la fin et moi dans le dernier. Gagner à domicile, c’est surtout bien pour le club."

Malgré cette nouvelle performance, le coureur de 31 ans ne compte pas donner la priorité à la saison de cross. "Je participerai à la prochaine Cross Cup de Hannut puis à un ou deux autres, grand maximum."

L’athlète dinantais a le marathon de Rotterdam en ligne de mire, le week-end du 7-8 avril 2018. "Je l’ai couru plusieurs fois dont une fois en 2 h 18 min mais je suis convaincu que je peux le faire en 2 h 16. Le record de l’Arch est de 2 h 25, j’aimerais pouvoir avoir ce record. Je vais donc privilégier les courses sur route et les semi-marathons en vue de cet objectif."

S’il y arrive, Mika Brandenbourg marquera encore un peu plus l’histoire du club cinacien puisqu’il détient toujours, malgré ses neuf années passées au RFCL, les records seniors du 1.500, 3.000, 5.000 et 10.000 m de l’Arch. Il est aussi recordman de victoires aux corridas de Ciney, de Dinant et à la descente de la Lesse.