Namur-Luxembourg Les 29 chambres et suites ont été rénovées dans un style baroque actuel sur le thème du champagne.

Le château de Namur a fermé ses portes fin août pour une rénovation en profondeur de deux bons mois. "Nous avons rouvert nos portes le premier novembre, juste à tempos pour accueillir les invités du KIKK festival organisé par Giles Bazelaire et sa société Dogstudio", souligne Cédric Vandervaeren, le directeur général de l'endroit, pas peu fier d'avoir assuré cette transformation sur les propres deniers du château de Namur, sans demander de subside ni d'intervention de la province.

"Nous avons choisi le thème du champagne, parce que nous sommes une école d'application en gastronomie et que le champagne et le dénominateur commun international en la matière", explique-t-il. Les clés de l'hôtel ne sont d'ailleurs pas des cartes magnétiques, mais des bouchons de champagne. Les couleurs des dessus de lit et des tentures rappellent aussi le champagne tandis que les petites chambres sont habillées de couleurs claires, plutôt beige doré et les plus grandes de tapis mural et de moquette plus foncés, de type chocolat.

Une nouvelle technologie - première mondiale - a été installée pour conférer un éclairage LED adapté à l'humeur de l'occupant - choix entre une ambiance romantique, tamisée ou zen - gérées depuis un pad au-dessus du lit ou le fameux bouchon de champagne. Tandis qu'une bouteille de champagne est réfrigérée en permanence et accompagnée de deux coupes "en cas d'urgence émotionnelle" et disponible dans la chambre.

Outre le caractère à la fois chaleureux et feutré des chambres dans leur nouvelle décoration, le visieur sera ravi d'autres options contemporaines et orientées nouvelles technologies. Ainsi, chacune est équipée d'une installation créant une œuvre générative dont les algorythmes et le système ont précisément été créées par la société du Namurois Gilles Bazelaire. Il s'agit d'un tableau abstrait accroché au mur. L'oeuvre évolue en cours de séjour pour se terminer le matin du départ. "Le client peut alors donner son adresse mail à la réception et on lui envoie l'oeuvre unique tiré de son expérience personnelle dans l'hôtel. Elle sera basée sur son nom, son prénom, sa nationalité ainsi que l'usage qu'il aura fait des ambiances LED. On aurait pu se baser sur les mouvements, mais on ne voulait pas donner au client l'impression d'une intrusion dans sa vie privée", raconte encore Cédric Vandervaeren.


Autre première mondiale: l'utilisation dans un hôtel de mortex pour fabriquer sur mesure dans une entreprise namuroise les tablettes installées dans les chambres. Les salles, de bains de marbre blanc, encore en bon état, n'ont, elles, pas été rénovées. Mais les couloirs aussi ont été élégamment revus et redécorés. Une réussite dont les résultats se font déjà sentir sur tripadvisor.