Namur-Luxembourg Une liste de 4 candidats sera proposée aux électeurs

Après 2 démissions au sein du conseil communal de Vresse-sur-Semois dont celle de l’échevin André Pirson il ne reste que 9 élus au lieu de 11. Des élections étaient programmées pour ce 14 mai mais faute de consensus sur la liste le Ministre des pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne, avait décidé de suspendre tout acte nécessaire au lancement d’élections. Il a reçu l’ensemble des conseillers communaux en son cabinet le 30 mars.

A l’issue de cette entrevue le bourgmestre Albert Leduc nous avait déclaré : "Le Ministre nous demandé de faire tout pour trouver un consensus sur une liste de 3 personnes. Il nous a signifié qu’il venait de signer l’arrêté désignant le Gouverneur de la Province pour une mission de conciliation."

Celui-ci a exécuté sa mission en toute discrétion et a réservé ses conclusions au Ministre. Ce 15 mai, lendemain des élections avortées, le Ministre et le Gouverneur Denis Mathen ont rendu publique leurs conclusions tant en ce qui concerne le problème de Vresse que ceux qui pourraient se présenter à l’avenir.

"J’ai rencontré à Vresse un premier groupe le 6 avril et le second le 25 avril. Il en est sorti un consensus pour sortir de cette crise." L’accord prévoit la présentation d’une liste de quatre candidats, deux présentés par le groupe d’Albert Leduc et deux du groupe André Robinet/Françoise Leboc. Les 2 candidats qui obtiendront le plus de voix feront leur entrée au conseil communal. L’ordre sur la liste fera l’objet d’un tirage au sort.

Les élections devraient avoir lieu avant les vacances d’été, en principe le 25 juin car il faut 30 jours entre le dépôt des listes et le jour du scrutin. Un avenant au pacte de majorité désignera un nouvel échevin, le bourgmestre et les autres échevins restant en place. Le Gouverneur rencontrera les élus communaux la semaine prochaine pour confirmer les détails. Les nouveaux élus prendront place derrière les autres conseillers dans l’ordre de préséance. Contacté par nos soins Albert Leduc nous confirme cet accord mais il a des réticences quant à la date du 25 juin.

JDC