Namur-Luxembourg

Deux ans de prison ont été requis ce jeudi matin par le parquet de Namur à l'encontre de Daniel, un habitant de Viroinval de 66 ans poursuivi pour avoir porté un coup de couteau à l'arrière de la cuisse d'un homme, le 29 juillet 2017. "On était trois ce jour-là et on avait tous beaucoup bu. Je me suis disputé avec une de ces deux personnes au sujet de l'armée. On n'était pas d'accord sur certaines choses. Il m'a donné un coup au visage qui a d'ailleurs cassé ma prothèse dentaire. J'ai pris mon couteau de travail pour me défendre. J'ai fait des gestes avec pour lui faire peur, je ne voulais pas le toucher", a précisé le prévenu. Ce dernier et le témoin avaient une autre version : l'agression a eu lieu par derrière, sans raison et sans dispute préalable.

Daniel n'en est pas à son coup d'essai. Il a déjà neuf condamnations correctionnelles à son actif, principalement pour des faits de violence dont une de 18 mois de prison avec sursis probatoire, prononcée en septembre dernier. Il avait poignardé un accordéoniste qui se produisait dans un café de Nismes dans le cadre des festivités de Viroinval, en août 2015 car il ne voulait pas jouer un morceau du groupe Pink Floyd.

S.M.