Namur-Luxembourg Les prévenus ont été confondus par les caméras lorsqu’ils ont voulu toucher les gains.

Plusieurs faits de vols ont été commis à Florennes et Seneffe (Hainaut), en janvier 2014. Ils auraient normalement dû être quatre sur le banc des prévenus du tribunal correctionnel de Dinant : trois garçons et une fille. Mais l’un d’eux est récemment décédé dans un règlement de compte…

L’enquête a débuté à la suite d’un cambriolage commis dans une habitation de Florennes alors que les propriétaires étaient à l’étranger. "Un ordinateur, des bijoux, un coffre-fort contenant 20.000€ et une voiture ont été volés. La voiture a été retrouvée ultérieurement dans un canal, à Seneffe. Un marteau brise vitre a été trouvé sur place. Les enquêteurs se sont immédiatement intéressés aux voisins des victimes, un couple de jeunes. L’enquête de téléphonie a démontré que ces deux personnes et le frère de monsieur ont justement activé des antennes à Seneffe cette nuit-là", a précisé le parquet de Namur.

Entendue, la dame a dénoncé son compagnon comme étant l’auteur de plusieurs faits de vols, notamment dans des librairies, à Seneffe.

Principal butin : des billets à gratter de la Loterie nationale. "41 paquets ont été volés. Les vidéos de surveillance d’une librairie de Seneffe montrent que ce couple a voulu toucher les gains des billets volés", a commenté l’avocat de la Loterie nationale. L’enquête ne dira pas s’ils étaient en possession d’un ticket gagnant du Win for Life…

Autre méfait à mettre à l’actif du principal prévenu et du garçon décédé : une tentative de braquage chez des fleuristes florennois. Les gérants ont néanmoins réussi à les mettre en fuite.

Le parquet de Namur a requis 20 mois de prison à l’encontre du prévenu qui a participé à l’ensemble des faits, 8 mois pour son frère qui aurait participé au cambriolage de l’habitation et 6 mois pour la compagne poursuivie pour blanchiment d’argent. Jugement le 24 mars.