Namur-Luxembourg Les Vedrinois peuvent plier le championnat dès ce week-end face à Jemeppe, le dauphin

Relégué en P2 au terme de la dernière journée de championnat de P1 la saison dernière, l’Arquet a déjà fait une partie du chemin vers un retour en P1. Malgré un nul concédé lors de la première journée, qui aurait pu conditionner la suite du championnat, les Vedrinois ont su redresser la barre et enchaînent depuis les victoires. Ils survolent actuellement leur série (40 pts) avec 7 points d’avance sur le second, Jemeppe, qu’ils reçoivent ce week-end.

"La vérité est toujours celle des résultats. Mais ce n’est pas qu’on gagne par cinq buts d’écart chaque week-end. Je confirme ce que j’ai dit à l’époque : être champion en P2 est plus difficile que de se maintenir en P1. On tombe contre des équipes qui défendent chèrement leur peau et nos victoires, on a été les chercher", explique le coach Miguel Ferreira.

Ce qui contribue principalement à la réussite de l’Arquet est sa constance affichée depuis début 2017. "On n’a connu que trois défaites depuis janvier à aujourd’hui : en mars face à Andenne et, en P2, face à Meux B qui avait une demi-équipe de D2 amateurs et au FCO Namur."

Une constance due à l’effectif que les dirigeants ont su conserver en grande partie. "On a réussi à garder 80 % de l’ossature de l’an dernier. Avec autant de joueurs qui ont accepté ce défi, on avait déjà fait la moitié du chemin."

Les départs ont quant à eux été parfaitement compensés avec les retours de Collignon, auteur de 16 buts déjà cette saison, et de Pierard. "On n’a pas compensé n’importe comment les départs qu’on a eus. Collignon et Pierard ont fait leurs classes ici et se fondent donc facilement dans la mentalité du club."

L’arquet a l’occasion de frapper un grand coup ce week-end puisqu’une victoire face à Jemeppe permettrait de creuser un trou de 10 points. "Une victoire ou un nul serait en tout cas bon pour nous. La pression est à mon sens sur Jemeppe qui, d’après ce que j’ai entendu, vise la première place. Ça sera un adversaire redoutable avec des joueurs comme Severino, Ianneti ou Grégoire. Le championnat peut être relancé ce week-end." Ou définitivement plié.