Namur-Luxembourg Depuis trois ans, l'aire d'accueil rencontre un succès croissant.

Inauguré en mars 2015, le terrain d’accueil des Gens du voyage à Lives-sur-Meuse clôture en cet automne 2017 sa troisième saison. Quelques menus travaux avaient été nécessaires lors de la première saison afin d’accueillir au mieux les nouveaux habitants ; une barrière a été installée lors de la deuxième saison afin d’achever la sécurisation du site. Désormais, le tout jeune terrain est parfaitement équipé et son fonctionnement bien rodé. Cité en exemple dans de nombreux articles de presse, il est aussi réservé longtemps à l’avance et a affiché complet durant cette troisième saison.

En 2017, 12 groupes ont occupé les lieux pour un total de 156 caravanes. En 2016, 11 groupes avaient occupé les lieux pour un total de 161 caravanes. En 2015, 7 groupes avaient occupé les lieux pour un total de 75 caravanes (quelques semaines de fermeture avaient été nécessaires pour des travaux complémentaires).

Le bilan de la saison 2017 est très positif. Plusieurs activités ont été organisées à destination des enfants dans le bloc d’accueil par la médiatrice de la Ville de Namur. Elles sont principalement pédagogiques et ludiques : jeux, bricolages et créations individuelles. Le camion école est également passé à plusieurs reprises afin de s’occuper des enfants sur le site.
 
Les objectifs de départ consistaient en l’accueil des Gens du voyage, notamment des enfants, dans des conditions conformes à la dignité humaines et aux Droits de l’Homme ; et de mieux gérer et encadrer ces populations sur le territoire communal. Sur ces points, l’aire a rempli son rôle d’accueil et d’accompagnement. Un autre objectif était de mettre fin aux implantations sauvages de groupes de caravanes un peu partout dans la commune, sur ce point également, le terrain s’avère être une réussite.

Un calendrier de réservations permet au groupe de mettre une option de séjour. Ces plannings sont réalisés avec l’ensemble des services de la Ville concernés par l’accueil des groupes sur le terrain de Lives-sur-Meuse. Ce mode de fonctionnement facilite le travail des acteurs de terrain comme la venue anticipée et organisée des Gens du voyage. Chaque famille paie une caution, ses charges et une taxe pour le ramassage des immondices participant ainsi au bon fonctionnement du terrain et s’inscrivant dans la vie de la commune.

Une référente Gens du voyage à la Ville de Namur est présente sur place lors de l’accueil ou de l’animation des groupes. Elle est l’agent de liaison assurant une bonne communication entre les gens du voyage, la Ville et les riverains.  D’autres équipes de la Ville ont été présentes sur le terrain : les agents communaux de nettoyage, les agents techniques, la propreté publique, la police de proximité…