Namur-Luxembourg Renaud Brion et André Hubert ont voté contre l’introduction de la demande de subsides

Le projet de construction d’un hall sportif est revenu sur la table du conseil communal de Gouvy, mercredi soir. L’échevin Guy Schmitz (MR) a rappelé qu’il sera construit dans le prolongement du terrain de football et qu’il a obtenu l’accord de principe de l’urbanisme.

Si la première mouture remonte à 2003, le dossier, présenté en février 2017 n’a pas été modifié. Il reste ambitieux, s’inscrit dans le cadre des grandes infrastructures et devrait se concrétiser en deux étapes. La construction d’une première salle sera suivie d’une deuxième, l’idée étant de créer un pôle sportif à cet endroit.

La première phase représente un investissement de 3.767.635 euros. Quant au budget de fonctionnement, il devrait varier entre 85.000 et 175.000 euros.

Selon André Hubert (CDH) et Renaud Brion (CDH), les approximations sur un projet que la majorité annonçait ficelé il y a six ans traduisent l’amateurisme du collège communal. Les deux mandataires ont déploré l’absence de plan financier en bonne et due forme ainsi que la dépense de plus de 100.000 euros en frais d’études.

Ils ont également rappelé que la Région wallonne ne finance plus actuellement de projets en grande infrastructure, de plus de 1.500.000 d’euros et qu’il reste encore toutes les autorisations urbanistiques à obtenir, précisant que malgré les échanges avec les services, il n’existe aucune autorisation ferme et définitive du fonctionnaire délégué. Ils réclament une consultation populaire et estiment que présenter ce dossier, en ce moment, c’est jeter de la poudre aux yeux des citoyens avant les élections communales.

Pour l’échevin en charge du dossier, ce projet est excellent pour la commune et sa localisation est idéale. Il espère qu’il se concrétisera après les élections grâce à une subvention de 60 %. La demande de subsides va être envoyée à Infrasports. Au vote, abstention de la minorité de Véronique Léonard et "non" de Renaud Brion et d’André Hubert.

Nadia Lallemant