ICET : un projet d’extension

Nadia Lallemant Publié le - Mis à jour le

Namur-Luxembourg

Le conseil communal a marqué son accord sur l’acquisition de parcelles rue des Remparts

BASTOGNE Lundi, à l’hôtel de ville de Bastogne, pendant que les élèves et professeurs de l’ICET (Institut Communal d’Enseignement Technique) clôturaient l’année scolaire à la salle des fêtes, les mandataires réunis dans la salle du conseil communal, évoquaient les perspectives d’avenir de l’établissement scolaire.

“Des efforts ont déjà été faits pour doter l’école d’infrastructures appropriées notamment avec le Superbois et l’ancien marché couvert”, a rappelé le bourgmestre Philippe Collard. “À présent, l’opportunité nous est offerte d’acquérir des parcelles, rue des Remparts, pour procéder à l’extension des bâtiments.”

L’échevin de l’enseignement Eric Lejeune a enchaîné en disant que l’ICET, en plein essor, est à l’étroit dans l’implantation centrale. “Nous souhaitons acquérir, endéans les six mois, les terrains à gauche de l’école de manière à faire la jonction entre l’Académie de musique et l’école technique et ainsi former un ensemble scolaire cohérent.”

La démolition du bâtiment le plus ancien à front de rue permettra d’une part, d’agrandir la cour de récréation, d’autre part, d’augmenter le nombre de place de parkings. La construction se fera entre l’école technique et l’académie, côté Ravel. Les parcelles visées, rue des Remparts, comprennent un bâtiment industriel, une maison et un pré. La promesse de vente porte sur le prix global de 218.295 €, fixé par le receveur de l’enregistrement. Selon le bourgmestre, il s’agit d’une “opération blanche” pour la commune, une belle opportunité qui permet d’éviter l’expropriation judiciaire. Des terrains communaux seront mis en vente afin de compenser cette acquisition.

“Le groupe “être” s’associe à cette décision”, a souligné le chef de file Fabian Lafontaine. “Cette opération est, effectivement, plus blanche que celles que l’on a pu connaître par le passé.”

Les mandataires ont marqué leur accord, à l’unanimité, sur le projet et sur le caractère d’utilité publique de cette opération.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner