Namur-Luxembourg

De 19h30 à 20h30, on laisse tomber le maillot… mais on garde le bonnet de bain.

Les piscines communales peuvent, en dehors des heures de fréquentation des écoles et particuliers, être privatisées pour des clubs sportifs ou des associations. À une époque, c’était le cas pour un groupe de femmes musulmanes. Aujourd’hui, parmi les usagers d’après fermeture, on trouve Natmur, une association naturiste familiale connue et respectée en région namuroise.

Parmi les sports et loisirs, la natation est le rendez-vous phare des naturistes namurois. "C’est l’activité phare de Natmur, la plus prisée et la plus fréquentée. On y va pour nager, bien sûr, mais aussi pour rire, discuter ou pour lancer des projets… C’est aussi à la piscine que sont accueillis les nouveaux membres. Des cours d’aquagym sont très souvent organisés. La cafétéria nous est parfois ouverte", explique Natmur, qui y fait venir saint Nicolas chaque année.

Qui n’a jamais ôté le maillot, en vacances, dans la mer, pour profiter de la sensation de l’eau directement au contact de la peau ? Les affiliés à Natmur peuvent le faire chaque samedi entre 19 h 30 et 20 h 30.

Puisque ce rendez-vous hebdomadaire prend place en dehors des heures d’ouverture au public, aucun risque de choquer ou de porter atteinte à la pudeur.

"En fait, à partir du moment où quelqu’un dans l’association peut prouver qu’il est moniteur ou prof de gym reconnu pour remplacer le maître nageur obligatoire, et qu’il est présent à chaque fois, on pourrait même privatiser la piscie pendant la nuit", explique l’échevin des sports, Baudouin Sohier.

Détail insolite : si les nageurs naturistes peuvent se baigner sans maillot, le bonnet, lui, reste obligatoire ! Il figure dans le règlement des piscines communales qui reste d’application en toutes circonstances.