Namur-Luxembourg Les étudiants de transition technique du collège Saint Servais produisent La Collégienne

En ce début d’année scolaire, les étudiants de 5e et 6e année de différentes sections de transition technique du collège Saint Servais (Centre Asty-Moulin) ont entamé un projet collectif et polytechnique : celui de fabriquer une bière non alcoolisée baptisée La Collégienne. Un projet initié par plusieurs professeurs de cet établissement scolaire.

"L’objectif principal est de mettre en évidence, d’une manière originale, l’intérêt et les qualités de l’enseignement de transition technique. On connaît l’enseignement général ou professionnel mais pour celui de transition technique qui a pour vocation de préparer aux études supérieures plutôt qu’à la vie active au terme de l’enseignement secondaire", explique Guy Brunin, l’un des professeurs qui encadre ce projet.

Concrètement, une quarantaine d’étudiants issus de sept sections ont déjà entamé la production de leur bière en début de semaine dernière. Les 2e et 3e productions seront lancées dans le courant du mois de janvier. "L’objectif est de produire 300 bouteilles de 25 cl d’ici fin avril", explique un étudiant.

Pour cela, ils ont été amenés à créer, avec le soutien de l’ASBL Les Jeunes Entreprise, une véritable mini-entreprise puisque les sections électromécanique, sciences appliquées, sciences informatiques (webmaster et développement), sciences économiques (comptabilité et commercial-marketing) ainsi que le département des ressources humaines sont impliquées. Leurs tâches vont de la gestion globale du personnel et du stock à la fabrication du produit, en passant par la mise au point d’une stratégie commerciale ou encore la maintenance ou l’adaptation des machines existantes.

Le Centre de Technologie avancée en sciences appliquées de Namur a par ailleurs mis à la disposition des étudiants les équipements nécessaires pour assurer les différentes étapes de la fabrication de La Collégienne. À ce stade, 18 litres ont déjà été produits. Le reste suivra donc.

Quelques éléments doivent encore être déterminés, notamment au niveau de la stratégie commerciale. Les étudiants ont toutefois déjà une idée globale de leur projet puisque la Collégienne devrait être commercialisée sur internet ou via le bouche à oreille sous forme de packaging verres et bouteilles afin de rendre le produit plus attractif.

S. M.