Namur-Luxembourg Le choix de l’Aliénau est controversé. Le collège va demander un point poste près de la gare

Le déménagement de la poste de Libramont suscite une levée de boucliers. Le choix de l’Aliénau à Recogne est controversé. Jonathan Martin, vice-président exécutif de Défi, tête de liste aux communales à Libramont, et Daniel Ledent, député provincial honoraire et conseiller communal libramontois, viennent de monter au créneau pour dénoncer "cette ineptie".

"Localiser le nouveau bureau le long d’une petite voirie de desserte secondaire et à sens unique, dans un local non visible depuis les grands axes de communication, à un endroit qui ne dispose que de quelques places de parking et à l’arrière d’une banque bien connue, cela relève du non-sens ! C’est un choix économique et certainement pas stratégique", argumente Daniel Ledent. Il ajoute que "le risque de perdre de la clientèle est bien réel".

Pour Jonathan Martin, la majorité a manqué une occasion de se montrer proactive. "Elle se cantonne dans un rôle de spectateur alors qu’il lui était possible de prendre des initiatives", souligne-t-il. "Une fois de plus, après la protection civile, on attaque un service public sur le territoire de la commune."

Selon Jonathan Martin , le devenir du quartier de la gare sera un enjeu électoral. Si la rénovation de la gare est une bonne chose, il se dit inquiet par "la désertification galopante de cette zone".

De son côté, le bourgmestre Paul Jérouville souligne que le collège ne pouvait s’opposer à la vente du bâtiment de la poste près de la gare. "Bpost a décidé de louer un local en dehors du centre", indique-t-il. "Cette localisation ne satisfait pas les Libramontois qui se rendent au bureau de poste à pied. Le collège va, dès lors, demander l’installation d’un point poste près de la gare. Nous projetons, par ailleurs, de mettre en service un Telbus."

Le bourgmestre précise que l’ouverture du nouveau bureau, prévue cette semaine, a été reportée en raison d’une "erreur administrative". Selon lui, reculer l’ouverture de huit à 15 jours est préférable car actuellement les abords ne sont pas encore tout à fait aménagés.