Namur-Luxembourg

Imaginer un musée du Capitalisme, une idée pour le moins originale qui s’est vite transformé en projet puis en réalité puisque ce musée sera inauguré ce soir et donc accessible au public dès demain. "En juillet 2012, un des membres du groupe a parlé du musée du Communisme qu’il avait visité à Prague", confie Thomas Prédour. "L’idée de créer un musée du Capitalisme est née comme cela. Au début, nous n’étions que cinq ou six. Au fil du temps, le groupe s’est élargi et nous sommes aujourd’hui 14."

Tous bénévoles, ils ont mis à profit leur temps libre pour mener à bien leur projet. "On ne se connaissait pas forcément avant cette aventure, mais on avait tous le point commun de se poser des questions sur le monde dans lequel on vit. C’est vraiment un projet collectif."

S’ils se sont tous investis, créer une exposition comme celle-là engendre forcément des frais. "On a fait beaucoup de choses nous-mêmes. Mais cela représente tout de même un budget de 20.000 €. Notre projet est soutenu par le Bureau international Jeunesse, Empreintes ASBL, la Fucid et le service Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Nous avons aussi pu compter sur l’apport financier d’une soixantaine de mécènes."

Installé dans la bibliothèque universitaire Mauretus Plantin, ce musée du Capitalisme est unique en son genre. "C’est le seul, c’est donc une 1re mondiale ! Aux États-Unis, il existe des musées sur l’économie. Dans la plupart des cas, ils glorifient le système. Notre démarche est plutôt de le remettre en question et de susciter la réflexion et le débat."

Accessible jusqu’au 28 juin à Namur, le musée pourrait ensuite démanger. "Notre objectif est de l’installer à Bruxelles en 2015 et à terme de trouver un endroit fixe. Nous n’avons aucun intérêt financier dans cette démarche. D’ailleurs, le prix d’entrée et libre. L’argent que nous récolterons sera mis à profit pour mener à bien ces projets à moyen et long termes."

En savoir plus

Infos: www.museeducapitalisme.org.