Namur-Luxembourg Près de 200 équipes étaient au départ de l’Amphiman, aux Lacs de l’Eau d’Heure.

Vous connaissiez les Run&Bike, les duathlons, triathlons ou encore les raids ? Faites maintenant place au Swimrun. Ce sport qui a vu le jour en Suède en 2002 à la suite d’un pari sportif un peu fou commence à se faire un nom en Belgique.

Ils étaient près de 200 équipes au départ des trois distances de l’Amphiman ce samedi aux Lacs de L’Eau d’Heure. Il s’agit d’une des trois épreuves de Swimrun qui existent actuellement au calendrier belge. Mais qu’est ce que cette discipline exactement ? "C’est avant tout un sport d’aventure", explique Jan Syryn organisateur de l’épreuve. "Il se pratique par équipe de deux. Cela consiste par un enchaînement consécutif de parties de natation en eau libre et de course à pied. Il faut donc courir avec la combinaison Néoprène et nager avec ses chaussures", continue celui qui a importé cette discipline en Belgique.

Une épreuve rendue difficile par la température de l’eau. "Nous avons décidé cette année de couper certaines sections de natation car l’eau des lacs ne dépassait pas les 10 degrés. Certains croyaient que la course allait être annulée mais bien sûr que non. Après tout, le sport a été inventé dans les pays nordiques où il fait encore plus froid !", ajoute Jan Syryn.

Trois distances étaient proposées aux athlètes : 18, 28 ou 38 kilomètres avec jusqu’à quatre kilomètres et demi de natation pour la plus longue course.

Sur l’épreuve découverte c’est l’équipe française The Storm qui a gagné la mise tandis qu’une autre équipe française, team GoFast, s’est imposée sur la moyenne distance. Sur l’épreuve reine, ce sont les Belges de Allo Concurrentie qui se sont imposés.

Si la majorité des concurrents sont arrivés fatigués et satisfaits, d’autres sont quand même restés sur leur faim avec des ravitaillements un peu légers. Il en va de même pour le fléchage qui se faisait parfois discret.

L’aventure vous tente ? Alors rendez-vous le 16 juillet prochain pour le premier SwimRun Belgium au Lac de RobertVille ou encore le 14 octobre pour l’Amphiman De Schorre.