Namur-Luxembourg Les 12 lauréats ont été désignés par Confluent.

La traditionnelle cérémonie de proclamation des Namurois de l’année, organisée par le journal Confluent, a eu lieu au palais provincial ce mardi. En voici le palmarès.

Jacques Bouton : prix du Namurois décédé. Ce photographe était professeur d’histoire. Actif notamment dans les Archives photographiques namuroises.

Gilles Bazelaire : prix de la jeune entreprise. Créateur de Dogstudio (1re agence web en Belgique et dans le top 10 mondial) et de Superbe ainsi que du Kikk festival. Président du Trakk.

Georges-L. Ilouridze : prix du jeune talent. Clarinettiste. Âgé de 15 ans, Georges-Lucas Ilouridze privilégie la musique Klezmer pour son expressivité. Il se prépare pour un concours en février et se met en quête d’un sponsor pour réaliser un CD.

Xavier De Bolle : prix des sciences. Microbiologiste à l’UNamur, lauréat 2015, les recherches de son équipe visent notamment à comprendre les divisions de la bactérie responsable de la brucellose.

Robert Bourgeois : au service des autres. Educ’Action, Noël solidaire, SOS Dignité Migrants,… sont quelques-unes des actions qu’il mène avec toute une équipe de bénévoles autour de lui.

Benjamin Dochier : prix du sport. Joueur de balle pelote warisolien. Désigné Gant d’Or en octobre 2015 pour la 7e fois de sa carrière.

Jacques Neefs : prix de la création artistique. Il est metteur en scène, acteur, professeur, auteur. En 2015, il a mis en scène l’évocation de la dernière bataille de Grouchy en 1815.

Florence Fernémont : prix du management. Depuis 11 ans, Florence Fernémont dirige l’entreprise de boulangerie-pâtisserie Carrémont Bon entourée de 25 collaborateurs.

Laurent Servais : Namurois de l’extérieur. En juillet 2015, avec son équipe, il crée l’Institut I-Motion, une plateforme entièrement consacrée aux essais thérapeutiques dans les maladies musculaires de l’enfant.

Guy Focant : prix du patrimoine. Cet été, une exposition et un livre remarquables sur la vie des moines de l’abbaye de Rochefort ont révélé ses talents au grand public.

Sébastien Hébrant : prix de l’animation culturelle. Acteur aux multiples ressources, il réussit, avec son équipe du théâtre Jardin Passion, à drainer en une saison 10.000 spectateurs dans son petit théâtre de la rue Marie-Henriette.

Jean-Paul Marie : coup de coeur. Jean-Paul Marie est un boucher installé Su l’Tîdge, à Vedrin. Personnalité haute en couleurs, qualité des produits et surtout générosité (les pauvres ne paient guère) le caractérisent.