Namur-Luxembourg Des riverains, effrayés par l’ampleur du projet, demandent que la superficie soit revue à la baisse

Le projet de nouvelle zone de développement économique, à mettre en œuvre dans le cadre de la Zone d’aménagement communal concerté (ZACC) du Wisbeley, à Libramont, ne fait pas que des heureux. Des riverains, surpris par l’ampleur de cette future zone artisanale de près de 40 hectares, demandent que la superficie soit revue à la baisse.

"Si ce projet se concrétise, nous seront enclavés entre cette nouvelle zone et les commerces existants, comme le magasin Kréfel", déplore Michel Moniot, domicilié à Recogne, rue de Libin. "Notre cadre de vie risque d’être impacté par ces nouveaux immeubles dont la hauteur n’a pas encore été déterminée. Nos propriétés perdront de la valeur."

Les riverains inquiets demandent au collège de limiter la zone aux terrains communaux. Ils suggèrent que 10 hectares soient affectés au nouveau projet. L’avis du groupe Ensemble,n’est pas aussi tranché. "Sur le principe, nous ne sommes pas opposés à cette Zone d’aménagement communal concerté prévue de longue date", indique Roland Déom, chef de file de la minorité au conseil communal. "Par contre, en ce qui concerne sa réalisation, nous espérons qu’elle se fera par phases et que les 60 places ne seront pas occupées en même temps. Nous souhaitons, par ailleurs, que le collège tienne compte de la proximité des zones résidentielles et établissent une zone tampon suffisamment large en créant, par exemple, un écran arboré."

Le bourgmestre de Libramont Paul Jérouville rappelle, pour sa part, qu’il est prévu, dans cette zone de 42 hectares, d’affecter 30 hectares aux activités commerciales et d’aménager des zones vertes ailleurs. "Ces activités artisanales ne génèreront pas de nuisances", précise-t-il. "La zone tampon sera suffisamment large. Nous espérons boucler le volet administratif d’ici la fin de l’année et mettre en œuvre la première phase en 2018 ou 2019."

L’enquête publique vient d’être lancée. Une réunion de concertation aura lieu le 1er juin.