Mariembourg est en R1

G. P. Publié le - Mis à jour le

Namur-Luxembourg

Les Fagnards ont été les plus solides et Belgrade va devoir jouer un test-match

MARIEMBOURG Les Fagnards auraient aimé plier les débats en deux manches, mais n’ont pas tardé à retrouver leur motivation. Après deux minutes, le trou était déjà creusé (12-2) et Belgrade n’a été capable que de limiter la casse (69-57) en finale des playoffs de R2.

“Près de mille personnes sont venues nous soutenir”, explique le coach local, Pedro Fievet. “Avec une telle ambiance, les joueurs ne pouvaient que tout donner. On n’a pas toujours proposé un basket chatoyant, mais le groupe a affiché un énorme caractère et on émerge grâce à notre solidité défensive. Limiter Belgrade à moins de soixante points était la clé de la rencontre. Ce ne fut pas toujours évident, d’autant que Stache, blessé au poignet, a dû mordre sur sa chique.”

Les Fagnards retrouvent la régionale 1, deux saisons après s’être extirpés de la P1. “Ce sera un beau défi que nous relèverons avec les jeunes du cru. Nous avons toujours misé sur la stabilité et nous en sommes récompensés.”

Belgrade, de son côté, va devoir rapidement digérer sa déception. Il sera de nouveau à pied d’œuvre ce mardi soir à Fleurus pour un test-match contre Huy. Dernière chance d’obtenir un ticket pour l’étage supérieur, mais il faudra voir s’il reste de l’huile dans le moteur. “On commence à être émoussé”, explique l’ailier Julien Thimister. “Nous avons pu compter sur un Guns impérial dans la raquette, mais notre faible pourcentage de réussite aux lancers francs nous a joué de vilains tours. C’est une cruelle désillusion, on a l’impression de s’être battus nous-mêmes. J’espère que le rendez-vous face aux Hutois ne sera pas le match de trop. Meirlaen a déjà dû nous quitter prématurément suite à une blessure. Mouchard va se faire opérer du nez, c’était prévu de longue date alors que Moies Delval sera à l’étranger pour raisons professionnelles.”

Les Namurois méritent assurément de terminer en beauté et doivent se dire que leur adversaire vient également de prendre un coup sur la tête. Le plus fort mentalement l’emportera.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner