Namur-Luxembourg

Quatre dossiers différents ont mené à de nombreuses interpellations et saisies

Depuis quelques mois, la Police de Namur a intensifié sa présence dans certains endroits plus propices à la commission d'infractions mais qui sont aussi de nature à créer un sentiment d'insécurité auprès des citoyens. "Par exemple, aux abords ou dans des parcs ainsi que dans le quartier de la gare, nos équipes de patrouilles ont été orientées prioritairement vers ces endroits", communique Olivier Libois, commissaire divisionnaire et chef de corps.

Parallèlement, le Service d'Enquêtes et de Recherches de la zone de police de Namur, appuyé par le GIS, a initié plusieurs enquêtes en matière de trafics de stupéfiants, particulièrement dans le centre ville, et notamment au niveau du quartier de la gare et du halage. "Récemment, quatre dossiers différents ont mené à de nombreuses interpellations et saisies: 14 personnes interpellées dont 9 ont été placées sous mandat d'arrêt", précise Vincent Macq, procureur du Roi de Namur.

© dr

Parmi les saisies effectuées récemment figurent une somme totale de 11.000€, 8 véhicules 1,945 kilo de marijuana, 1,120 kilo de résine de cannabis, 1, 310 kilo de cocaïne, 2 pistolets et de nombreux GSM. Voici les photos de l'ensemble;

© dr





















La Zone de Police de Namur continuera à s'investir activement dans la lutte contre ce type de criminalité mais aussi à maintenir une présence visible propice au bien-être de nos concitoyens.