Namur-Luxembourg

A l'Université de Namur, Le fil de soi ouvre un espace pour mamans et bébés


Parler, jouer, échanger, créer du lien: tels sont quelques-uns des objectifs poursuivis par Le Fil de Soi, créé sur le site de l’Université de Namur par l’asbl SAPEFUN. Dès le 4 septembre, les lundis de 9h30 à 12h, des accueillantes bénévoles seront là pour accueillir les tout-petits et leurs proches pour un moment de rencontre et d’échange. 

"Le Fil de Soi s’adresse aux personnes qui s’occupent d’enfants en bas âge et qui ont une envie de créer du lien, de parler avec d’autres parents, ou encore de simplement voir leur enfant en contact avec d’autres", explique Garance Mathy, responsable pédagogique au sein de l’asblSAPEFUN. "Cela peut être une maman pendant son congé de maternité, un grand-parent, ou encore une accueillante en milieu privé. Cet endroit est ouvert à tous".

La structure qui répond à un besoin: régulièrement, l’asbl était contactée par des proches de tout-petits, qui ne cherchaient ni une halte-garderie, ni une structure à vocation thérapeutique mais simplement un lieu de rencontre et d’échange avec d’autres parents et enfants. Au Fil de Soi, chacun peut rester le temps désiré, sans réservation et de manière anonyme. Des jouets sont mis à disposition des enfants et des accueillant(e)s volontaires sont présent(e)s.

Le Fil de Soi s’inscrit dans la même démarche que Le Pré en Bulles, un lieu d’accueil d’enfants de 0 à 3 ans accomplis accompagnés d’un parent ou d’un adulte proche, installé à Jambes, 21 Parc Reine Astrid (au 2ième étage de la MJJ). C’est un lieu d’accueil inspiré des Maisons Vertes créés par la psychanalyste Françoise Dolto. Il est ouvert depuis 26 ans. Les deux structures se veulent complémentaires.

Cela se passe à L'Unamur, rue Graffé 4 (entrée côté Forum de la Paix). Participation souhaitée : 2 euros par permanence pour un enfant. 3 euros par permanence pour deux enfants ou plus. Pas de réservation. Infos : 081/72.50.50