Namur-Luxembourg Les conseillers doivent toujours aller faire leurs photocopies aux heures de bureau

Cela fait des lustres que les élus PS interpellent Maxime Prévot sur la disponibilité des dossiers à l’attention des conseillers de l’opposition, que le bourgmestre noie le poisson et que rien ne bouge. Or la situation n’a rien d’anecdotique. Qu’il s’agisse des deux élus indépendants ou du groupe PS, les dossiers traités au conseil communal ne sont pas facilement accessibles pour l’opposition. "Nous recevons l’ordre du jour du conseil communal - avec des intitulés obscurs - une semaine avant la tenue de celui-ci. Rien de plus. Si nous voulons avoir accès aux dossiers, il faut nous déplacer à l’hôtel de ville pendant les heures de l’administration pour faire des photocopies" , témoigne la chef de groupe PS Eliane Tillieux qui nous a emmenés dans ce fameux secrétariat où les dizaines - parfois centaines - de fardes vertes sont empilées.

© Veronesi

Pas facile de trouver, chaque mois, une ou deux heures en journée quand on travaille, à Bruxelles pour certains. Ou lorsqu’on est ministre wallonne comme elle l’était jusqu’à il y a peu. "Impossible de déléguer : nous devons venir personnellement. Le conseil organise tout de même une nocturne… Jusqu’à 18 h", note-t-elle avec ironie.

"Il nous faut même enlever et remettre les agrafes aux documents… C’est une perte de temps énorme pour tous les conseillers et cela n’aide pas la démocratie communale. Comment est-ce possible, alors que Namur se vante d’être une smart city, de ne pas pouvoir faire cela par e-mail ?", interroge Eliane Tillieux. D’autres communes fournissent aux conseillers, même d’opposition, les dossiers par e-mail. La province aussi. "Parfois, les commissions où l’on traite des dossiers ont lieu avant même que les documents ne soient mis à notre disposition", raconte-t-elle. "Comment faire du bon travail pour les Namurois dans ces conditions ?"

Dans les faits , le PS essaie de rationaliser et d’envoyer un conseiller faire les photocopies pour tous. Là encore, un souci se pose : la photocopieuse, pourtant très récente, ne peut pas envoyer les copies par e-mail : c’est possible mais pas prévu. "Une fois à la maison, il faut de nouveau scanner les photocopies pour les envoyer aux autres", soupire-t-elle.

Magali Veronesi