Namur-Luxembourg

Les habitants de Steinbach ne veulent pas de 11 éoliennes près de chez eux

STEINBACH Onze éoliennes à Steinbach ! Le projet de la SPRL Green-Tech sur le site Sol Bise est vivement contesté. Plus de mille réclamations ont été déposées à l’administration communale de Gouvy dans le cadre de l’enquête publique.

“Ce parc est tout à fait démesuré, s’insurge un opposant. Si tous les projets éoliens se concrétisent dans la région, il n’y aura pas moins de 53 éoliennes dans un rayon de 12 km !”

Actuellement, trois parcs sont opérationnels, ou en passe de l’être, à Halconreux, Bourcy et Heinerscheid (GDL). Des projets d’implantation sont à l’étude à Montleban, Beho et Wincrange (GDL).

“Le parc de Steinbach aura un impact sur la population du Grand-Duché de Luxembourg, poursuit-on. Or, celle-ci n’a pas été consultée. Il faut ré-initier l’enquête publique afin de permettre cette consultation et d’ordonner un complément d’étude d’incidence.”

Selon les opposants, le parc de Steinbach entraînera des nuisances sonores et visuelles car il est situé à moins d’1 km des habitations. “Une étude réalisée par Nicole Lachat, docteur en sciences, conclut à la nécessité de maintenir une distance minimale de 1,5 km entre les habitations et l’éolienne, relève Me Luc Misson, conseil des riverains. Cette distance est également recommandée par l’Académie française de médecine à partir de 2,5 MW.” Il enchaîne en disant qu’une pédiatre américaine a observé un syndrome éolien dans une partie significative de la population concernée. Acouphènes, maux de tête, problèmes de sommeil, anxiété et difficultés de concentration sont dus aux bruits à basse fréquence.

“Cette pédiatre recommande une distance minimale de 2,4 km entre les turbines et les maisons car c’est un véritable stress qui se développe chez les riverains, complète-t-il. Le collège communal de Gouvy vient de remettre un avis favorable conditionnel.

“Nous avons demandé qu’une éolienne soit supprimée et que d’autres soient bridées ” , conclut l’échevine Brigitte Caprasse.



© La Dernière Heure 2011