Namur-Luxembourg

Les mesures annoncées par les ministres Bellot et Bausch entrent en vigueur aujourd’hui.

Les mesures annoncées, le 6 novembre dernier, à Arlon, par le ministre belge de la mobilité, François Bellot, et le ministre luxembourgeois du développement durable et des infrastructures, François Bausch, entrent en vigueur aujourd’hui. 

Dès ce vendredi 1er décembre, les frontaliers belges qui se rendent au Luxembourg en train bénéficient d’un accès gratuit aux parkings SNCB et d’une réduction mensuelle de 13, 50 euros sur leur abonnement de train. En novembre, une liste de parkings situés à proximité de 23 gares belges avait été communiquée. Dans les faits, cette mesure concerne uniquement le parking d’Arlon, les autres étant déjà gratuits. 

Les frontaliers qui disposent déjà d’un abonnement de train avec parking peuvent demander un remboursement à terme échus. « Le plus simple, c’est de maintenir son abonnement jusqu’au terme, puis d’introduire une demande de remboursement auprès du service clientèle », précise Véronique Piraux, porte-parole de la SNCB. «Un voyageur qui, par exemple, a pris un abonnement annuel en septembre, doit attendre septembre 2018 avant de s’adresser par courriel (service.client@b-rail.be ou apresvente@b-rail.be) au service clientèle. 

Des frais de dossier de 10 euros seront demandés. » En ce qui concerne les voyageurs qui disposent d’un abonnement de train sans parking, ils peuvent se faire rembourser directement au guichet de la gare. « Le remboursement n’est pas rétroactif », tempère Véronique Piraux. « Si, par exemple, l’abonnement est encore valable deux mois, le frontalier ne récupèrera que 2 X 13, 50 euros. Dans ce cas là aussi, les frais de gestion du dossier s’élèvent à 10 euros. »

 L’autre nouveauté, à savoir, plus de souplesse dans l’utilisation du Flex Pass, entre également en vigueur ce vendredi. Les principaux changements ? L’abonnement trimestriel existera dorénavant en plus de l’annuel ; le début et la fin de validité du mPass et du Flex Pass ne devront plus obligatoirement coïncider.