Namur-Luxembourg L’Oasis pourra accueillir une quarantaine de patients

Le centre neuro-psychiatrique Saint-Martin, à Dave, a inauguré il y a quelques jours les nouveaux locaux de l’unité de soins L’Oasis. Cette unité est destinée à accueillir 40 patients principalement hospitalisés dans un contexte de contrainte et ce, s’ils sont considérés dangereux pour eux-mêmes ou pour autrui en application de la loi du 26 juin 1990.

Une procédure réglementée existe effectivement à cet égard : elle prévoit l’implication du procureur du Roi, du juge de paix ainsi que d’un médecin. Il peut en résulter une mesure de privation de liberté à défaut de tout autre traitement approprié pour prodiguer aide et soins.

Certains hôpitaux psychiatriques, dont le CNP Saint-Martin de Dave, disposent de services accueillant et soignant des patients dans ce cadre.

"La signification de L’Oasis (Lieu d’observation d’accueil de soins d’information et de stabilisation), outre le fait de traduire en quelques mots les activités de l’unité, exprime aussi symboliquement la dimension d’un lieu de ressourcement et d’apaisement pour des patients souvent en grande souffrance", indique-t-on du côté de l’hôpital Saint-Martin.

Un bâtiment a été totalement rénové en seulement neuf mois à cet effet. En concertation avec les architectes, les conducteurs de chantier, la direction et des membres des équipes soignantes, une infrastructure lumineuse, fonctionnelle et offrant un maximum de confort a été conceptualisée dans ce bâtiment.

Celle-ci se compose de 27 chambres dont 12 individuelles, de lieux de soins, d’espaces d’activités thérapeutiques, d’accueil des familles et des autorités judiciaires pour lesquelles des bureaux ont été spécialement réservés.

Des aménagements spécifiques ont également été réalisés pour accueillir les personnes à mobilité réduite. Dès la fin du mois d’avril, l’équipe soignante pluridisciplinaire investira les lieux.