Namur-Luxembourg L’Arlonais a pris une remarquable 14e place à Gérardmer.

On attendait avec impatience de voir ce qu’allait pouvoir faire François Reding lors de cette nouvelle édition du triathlon XL de Gérardmer. En effet, l’Arlonais se fixait ce rendez-vous comme objectif afin de voir son évolution au fil des saisons.

Le tout quelques jours après avoir participé et performé au triathlon du Mont-Blanc. "Comme à mon habitude je programme mes objectifs par deux", explique ce dernier. "Ma récupération actuelle me permet de le faire et diminue les risques de passer à côté d’un objectif. La version 2016 fut un semi échec et mon objectif de taper sous les 5h est bien présent. Néanmoins, ma bonne course au Mont-Blanc m’enlevait une certaine pression."

La mauvaise surprise du jour, c’est une météo désastreuse. Pluie, vent et une température qui dépasse à peine les… dix degrés. Inscrit dans le groupe des pros, il se retrouve aux côtés de gros bras de la discipline et cela lui permet de suivre une bonne vague et sortir de l’eau avec un temps de 28’40. Un record sur la distance. La partie est compliquée avec la pluie qui rend le tracé glissant. On retrouvait le triathlète du CCC TRI en 23e position. Loin de ses ambitions qui se rapprochaient du Top 10. "Je me suis retrouvé avec l’espagnol Joan Ruvireta et à partir de ce moment, ça a été la guerre. J’attaque dans les portions roulantes et lui dans les bosses. Le rythme grimpe et les concurrents de prestige tombent les uns après les autres devant nous. Finalement, c’est à bout de souffle mais avec un sourire que je m’incline. Mais ces 21km en 1h21m pour 21,5km me permettent de remonter en 14e. L’objectif initial n’est pas atteint mais au vu de la start list, un top 20 était déjà un super résultat. Par contre du côté du chrono je pulvérise de 12 minutes ma meilleure marque actuelle et descends plus de 10 min sous l’objectif du jour."