Namur-Luxembourg Chaumont, l’invité surprise de la P1, n’a toujours pas connu la défaite cette saison.

Après une victoire à Nothomb et un partage avec Erezée, les Bleus viennent de s’imposer à Champlon. "Venir prendre des points à Champlon, c’est toujours une bonne opération" , commentait Arnaud Tribolet. "Certains disaient que ce serait notre premier vrai test en P1" , ajoutait le joueur-entraîneur. "On peut dire qu’il est réussi."

Sept points sur neuf, le bilan actuel est idéal pour des montants à peine renforcés pour l’étage supérieur. "Sept points, c’est beaucoup mais ça aurait pu être plus. Sans le gardien d’Erezée qui a fait un gros match contre nous, nous pourrions recevoir Meix-devant-Virton avec neuf points comme eux. Mon groupe est en train de prendre conscience que le fossé entre la P2 et la P1 n’est peut-être pas aussi grand que l’on ne dit. Quand on joue avec le cœur, on sait gravir les étages."

À Champlon, Chaumont a profité d’un coup franc et d’un penalty de Robin André pour prendre les devants. Le troisième but, c’est un contre rapide initié par un bon dégagement du gardien Florentin Goosse. "Nous jouons avec nos armes", poursuivait le jeune entraîneur. "Nous n’étions que quatorze pour ce match. Nous avons joué au caractère en pratiquant en contres. Je félicite mes joueurs pour leur courage et leur mental. C’est comme ça que nous y arriverons."

Durant cette rencontre, Sylvain Dewalque a été dans tous les bons coups. Il a obtenu le coup franc et puis le penalty. Il a aussi inscrit le troisième but des siens. "Honnêtement, je m’attendais pas à ce bon début de saison", confiait l’ancien joueur de Sibret. "Quand on monte sur le terrain, il ne faut avoir peur de personne. Nous respectons tous nos adversaires mais avec le mental, on peut aller loin. Meix, notre prochain adversaire, est très costaud. Nous arriverons sur le terrain pour gagner. Si ce n’est pas le cas, autant rester dans le vestiaire."