Namur-Luxembourg

Partiellement opérationnel depuis janvier dernier, le tout nouveau centre de technologie avancée (CTA) en sciences appliquées est aujourd’hui complètement équipé.

"On a déjà accueilli quelques formations mais on voulait attendre qu’il soit totalement équipé pour l’inaugurer", confie Pascal Charlier, directeur du collège Saint-Servais. "Le taux d’occupation va donc progressivement augmenter et les formations s’enchaîneront certainement dès la prochaine rentrée scolaire."

Situé dans les bâtiments du site de l’Asty-Moulin, le CTA est un outil à la pointe du progrès. "Le budget global pour le matériel et les travaux d’aménagement des locaux s’élève à 700.000 €. Une somme subsidiée par la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Région wallonne. On a aussi eu le soutien du Feder (Europe) tandis que nous avons assuré une partie des travaux internes sur fonds propres. Nous sommes très heureux que notre projet ait été sélectionné, sans quoi il n’aurait jamais pu se concrétiser. L’objectif est d’investir dans du matériel de pointe en matière de sciences appliquées et de tout localiser dans une seule école."

Si les élèves de certaines options du collège Saint-Servais en profiteront directement, ce CTA, qui est géré au quotidien par une coordinatrice et deux formateurs, accueillent régulièrement des visiteurs extérieurs.

"Nous pouvons accueillir des élèves de n’importe quelle école ou réseau de formation wallon. Mais aussi des travailleurs via leur entreprise. Les secteurs les plus concernés sont les techniciens chimistes, l’industrie agro-alimentaire, les assistants en pharmacie ou encore différents secteurs industriels. Ce grand laboratoire constitue donc un pôle scientifique de référence qui va aussi permettre de revaloriser l’enseignement technique et professionnel."

Pour info , il existe 31 CTA dans différents secteurs en Wallonie. "Nous sommes les deuxièmes à Namur puisqu’il il y en a un à Henri-Maus, qui est spécialisé dans le secteur automobile."